La Mochila, l’accessoire ultra coloré !

Il y a 2 ans, nous avons voyagé en Colombie et ce pays riche en couleurs et en paysage nous a  complètement conquis. Ce qui m’a également surpris, c’est la richesse de l’artisanat. C’est pourquoi j’ai écris cet article sur les mochilas (sac en espagnol) même si on est hors frontière mexicaine. En Colombie sac est porté en bandoulière par tout le monde : les femmes, les enfants et même les hommes !

Ces sacs sont fabriqués à la main par les femmes des communautés indigènes du nord de la Colombie. Les sacs de la communauté matriarcale des Wayúus sont ceux que l’on rencontre le plus communément.

Les femmes Wayúus tricotent au crochet à partir de fil de coton selon des techniques ancestrales perpétuées de génération en génération. Selon la complexité des motifs et la taille du sac, il faut entre 1 à 2 semaines de fabrication. Chaque sac est unique et les motifs géométriques représentent la perception de la nature et de la vie qu’ont les femmes.

En Colombie, vous trouverez des Mochilas partout dans le pays, mais si vous pouvez, je vous conseille de les acheter dans la Guajira là où les femmes qui les vendent sont celles qui les fabriquent. Un bon moyen d’acheter responsable et de contribuer au maintien de leur culture.

La communauté indigène des Wayúus est la plus importante d’Amérique du Sud. Ils vivent sur leurs terres ancestrales au Nord de la Colombie et du Vénézuela, dans la péninsule de la Guajira, où le désert se jette dans la mer Caraïbe.

Aussi appelés Guajiros, les Wayúus vivent essentiellement d’élevage, de pêche, d’agriculture et d’artisanat à travers les tissus qu’ils tissent pour fabriquer habits, sacs et hamac. Ce peuple est un des seuls à  ne pas avoir été colonisé par les Espagnols. Ils en ont gardé cette indépendance et l’attachement à leur terre et leur culture.

Aujourd’hui en France, les sites de revente des mochilas (La Mochila, Natifs) et les campagnes de crowfunding (Mazonia) au profit de cette communauté fleurissent. Alors pour l’été, vous aussi achetez votre sac et participez à la préservation du patrimoine Colombien.

Plus de photos de cette région magnifique de Colombie, rendez-vous sur le site de Off The Grid et de la photographe Delphine Blast.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *