De belles adresses à découvrir à Oaxaca de Juárez !

Classé dans : Vie mexicaine | 0

esEspañol

Oaxaca est le 5ème plus grand état du Mexique. Sa ville principale est Oaxaca de Juárez en référence à Benito Juárez, ancien président du Mexique et originaire de cet état. Cette ville colorée au style colonial est très agréable et mérite de s’y attarder quelques jours. J’y ai passé une semaine et vous trouverez ici quelques bonnes adresses pour tous les goûts : sport, culture, shopping et gastronomie.

 

  • La Santa Cruz, un panorama sur tout Oaxaca

Rendez-vous sur les hauteurs de Oaxaca, au niveau de la Santa Cruz, une croix blanche surplombant toute la ville. L’accès à cette colline se fait via l’avenue Calzada Porfino Diaz puis, à gauche, via la rue Gerardo Varela. À partir de là, ça grimpe sévère ! Ensuite il faut suivre la calle A Torres de Microondas jusqu’à un chemin en terre qui vous amènera à la croix blanche. La ballade fait moins de 10 km aller-retour depuis le centre de Oaxaca avec 300 mètres de dénivelé.

 

 

Ce jardin se situe à côté de l’ex-couvent de Santo Domingo. Tout comme le complexe de Santo Domingo, cet endroit a appartenu à l’armée jusqu’en 1994. L’état voulu en faire un parking mais une association s’est créée pour proposer un projet culturel : un jardin éthnobotanique.
Ce jardin est d’abord botanique car il regroupe des centaines d’espèces de cactus, d’agaves, d’arbres et de plantes de la région de Oaxaca. Mais c’est également un jardin éthnologique puisque chacune de ces plantes entretient un lien avec la culture et l’histoire du peuple Oaxaqueño. On y trouve par exemple, un maïs et une espèce de calebasse cultivés il y a des milliers d’années. La visite se fait obligatoirement avec un guide car les espèces sont fragiles, rares et parfois même de collection.

Où le trouver ? Calle Reforma, Oaxaca de Juárez.

 

 

 

Cette boutique utilise les « Tenango » (broderie mexicaine très colorée) pour confectionner des habits modernes. Ces tissus sont brodés avec des motifs très colorés représentant des animaux, des fleurs et des scènes de la vie quotidienne mexicaine. La boutique expédie les commandes et est très présente sur les réseaux Instagram et Facebook, à suivre donc !

 

 

Où la trouver ? Calle Porfirio Díaz 404, Oaxaca de Juárez.

 

 

Cette boutique regroupe des objets artisanaux de grande qualité et accompagnés d’un certificat précisant l’artisan et la localité de fabrication. Par exemple, vous pourrez acheter un tortillero (panière pour conserver les tortillas) fabriqué par des prisonniers. Ils ont aussi un choix de céramiques exceptionnel !

 

Où la trouver ? Av. Independencia 1003, Oaxaca de Juárez.

 

 

  • El Pasillo de la Carne – Mercado del 20 de Noviembre

Ce couloir, dans El Mercado del 20 de Noviembre, est dédié uniquement à la viande : à gauche des étals de viande et des barbecues qui enfument le lieu, à droite des tables pour manger. Le principe est de choisir la viande cuite directement sur place et payée au poids. On l’agrémente au choix de tortillas et autres accompagnements vendus séparément.

Où le trouver ? Calle Miguel Cabrera 116Oaxaca de Juárez.

 

 

Même si vous n’êtes pas un grand amateur de tissus, ce musée vaut le coup d’oeil parce que d’une part, le bâtiment qui l’abrite a été entièrement restauré et est magnifique et d’autre part, l’entrée est gratuite et la boutique propose de très beaux objets. Pour ce qui est du contenu, il s’agit d’un musée de référence sur les textiles dans la région et le pays. Cette richesse et cette variété nous montrent à quel point la tradition textile est importante au Mexique.

 

Où le trouver ? Calle Miguel Hidalgo 917Oaxaca de Juárez

 

 

 

 

Si vous avez fait le tour de la ville de Oaxaca, il vous reste encore les alentours avec ses sites archéologiques et les villages à l’artisanat riche et coloré ! Voici une sélection de ceux que j’ai pu visiter, mais il y en a beaucoup d’autres !

Teotitlán del Valle pour ses tapis.

San Bartolo Coyotepec pour sa céramique noire.

Santo Tomás Jalieza pour son tissage de coton.

San Martín Tilcajete pour ses alebrijes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *